Pratique personnelle "nettoyer, équilibrer et dynamiser les chakras"

Le terme "chakras" ou "cakras" signifie "roue". Nos chakras correspondent à nos différents centres énergétiques. Leur représentation sous forme de roues nous aide à visualiser la circulation de l'énergie dans chacune de ces zones, la roue étant un mouvement circulaire qui peut aller dans un sens comme dans l'autre, et même beaucoup d'autres.

 

Les chakras sont très nombreux. Ils sont situés le long de la face interne de la colonne vertébrale. Chacun de ces centres énergétiques fait la synthèse de notre énergie Yin et de notre énergie Yang : cerveau droit/cerveau gauche, féminin/masculin, chaud/froid, action/création, ancien/nouveau, changement/continuité ... Nos centres énergétiques sont équilibrés lorsqu'ils expriment sans blocage ni contrainte la synthèse de nos énergies complémentaires.

 

Traditionnellement, on distingue dans notre pratique du yoga 7 principaux chakras. A chacun de ces chakras est associée de manière conventionnelle une couleur qui nous aide à l'exercice de visualisation.

 

L'illustration ci-dessous vous aidera à visualiser chaque chakra et la couleur associée.

Pratique personnelle "nettoyer, équilibrer et dynamiser les chakras"

Pendant toue la séance, essayez de visualiser le centre énergétique sur lequel vous êtes en train de travailler. Aidez-vous de sa couleur, ressentez sa luminosité, son mouvement, son rayonnement. Cela vous aidera à ressentir l'énergie qui y circule.

Parfois la visualisation peut sembler difficile. Ne portez pas de jugement sur ce que vous voyez et ne voyez pas dans cet exercice, sur ce que vous sentez ou pas. Cherchez uniquement à porter votre attention, calmement et sans jugement, sur la partie de votre corps et sur l'énergie que vous imaginez peut-être. L'entraînement vous permettra de visualiser de plus en plus précisément.

 

1/ Activer la purification des chakras

 

Commencez par quelques minutes de visualisation sur chacun des chakras. Vous pouvez imprimer l'illustration si cela vous aide, au moins au début. Commencez par le chakra racine, Muladhara Cakra, puis remontez progressivement vers le haut.

 

A chaque fois que vous visualisez un nouveau centre énergétique, chantez le mantra OM et ressentez sa vibration. Cela préparera votre séance efficacement, agissant comme une vibration de nettoyage et de purification.

Ainsi vous aurez chanté 7 fois (au moins) le mantra OM avant de débuter le travail des asanas (postures).

 

2/ Stimuler Muladhara Cakra : notre capacité d'enracinement

 

Muladhara est notre centre énergétique racine. Il correspond à la zone : plancher pelvien - hanches - jambes - pieds. Un Maladhara Cakra énergique nous garantit un ancrage solide et un sentiment d'existence puissant.

 

Les postures ci-dessous sont très efficaces pour stimuler ce centre énergétique du bas du corps : pratiquez Eka Pada Padangustasana. Sa variante en ouverture notamment sera très bénéfique. Elle active la zone des hanches, stimule les jambes dans toute leur longueur et augmente la circulation de l'énergie dans cette zone.

Eka Pada Padangustasana - présentée ici dans 4 variantes : 1/ au sol avec sangle    2/ au sol avec sangle en ouverture    3/ Debout en ouverture avec sangle    4/ Debout en ouverture sans la sangleEka Pada Padangustasana - présentée ici dans 4 variantes : 1/ au sol avec sangle    2/ au sol avec sangle en ouverture    3/ Debout en ouverture avec sangle    4/ Debout en ouverture sans la sangle
Eka Pada Padangustasana - présentée ici dans 4 variantes : 1/ au sol avec sangle    2/ au sol avec sangle en ouverture    3/ Debout en ouverture avec sangle    4/ Debout en ouverture sans la sangleEka Pada Padangustasana - présentée ici dans 4 variantes : 1/ au sol avec sangle    2/ au sol avec sangle en ouverture    3/ Debout en ouverture avec sangle    4/ Debout en ouverture sans la sangle

Eka Pada Padangustasana - présentée ici dans 4 variantes : 1/ au sol avec sangle 2/ au sol avec sangle en ouverture 3/ Debout en ouverture avec sangle 4/ Debout en ouverture sans la sangle

Vrksasana est également très bénéfique. Dans la posture finale, le pied levé est placé le plus près possible du plancher pelvien. Notre pied fermement en appui sur la face interne du haut du fémur nous permet de ressentir physiquement de manière intense l'articulation de la hanche et l'énergie de Muladhara Cakra. D'autre part la jambe levée est en ouverture de hanche. Portez également votre attention sur cette ouverture dans l'aîne frontale, qui améliore la circulation des énergies corporelles.

Vrksasana

Vrksasana

3/ Stimuler Svadhisthana Cakra : nos émotions

 

Svadhisthana Cakra est le centre de nos émotions et de nos ressentis. Il correspond à l'espace du bas du ventre, nos organes sexuels et génitaux notamment.

 

Pour dynamiser ce centre énergétique, pratiquez les 2 postures suivantes :

- Adho Mukha Baddha Konasana (photos 1 et 2), les 2 plantes de pieds l'une contre l'autre. N'hésitez pas à utiliser un coussin ou une couverture pliée pour vous asseoir, cela vous aidera à mieux dégager le bas du dos et le bas du ventre.

- Bhujangasana (photo 3) vous aidera à ressentir l'ouverture dans cette zone du bas de ventre. Celui-ci est effectivement bien à plat sur le sol et s'étire intensément.

1 et 2/ Adho Mukha Baddha Konasana (de face et de profil)      3/ Bhujangasana1 et 2/ Adho Mukha Baddha Konasana (de face et de profil)      3/ Bhujangasana1 et 2/ Adho Mukha Baddha Konasana (de face et de profil)      3/ Bhujangasana

1 et 2/ Adho Mukha Baddha Konasana (de face et de profil) 3/ Bhujangasana

4/ Stimuler Manipura Cakra : notre force

 

Manipura Cakra est le lieu où se rencontrent nos énergies créatrices. Un chakra bien équilibré est signe de détermination et de capacité d'action. Il correspond à la zone de l'abdomen et s'étend jusqu'au plexus solaire. Nos organes digestifs sont liés à ce centre énergétique tout particulièrement.

 

Vous pouvez activer, dynamiser et purifier Manipura Cakra par la réalisation de ces 3 postures :

- UPP : le dos bien allongé au sol, les jambes levées à 90° au-dessus du sol (photo 1), la ceinture abdominale bien activée, les sphincters et le bas du ventre bien absorbés le long de la colonne vertébrale. Les jambes peuvent ensuite descendre à 60° au-dessus du sol (photo 2), et même à 30° au-dessus du sol.

- Ardha Navasana (photo 3) : mêmes consignes que pour la posture précédente. Le dos est bien allongé.

- Cakrasana (photo 4) . dans cette posture, le centre énergétique Manipura Cakra est étiré intensément contre le sol. Les hommes peuvent se balancer d'avant en arrière dans cette posture, effectuant un "massage" du centre énergétique à l'avant du corps (les femmes ayant eu des enfants évitent ce balancement absolument).

1 et 2 / Urdhva Prasarita Padasana (UPP)     3 / Ardha Navasana    4/ Cakrasana1 et 2 / Urdhva Prasarita Padasana (UPP)     3 / Ardha Navasana    4/ Cakrasana
1 et 2 / Urdhva Prasarita Padasana (UPP)     3 / Ardha Navasana    4/ Cakrasana1 et 2 / Urdhva Prasarita Padasana (UPP)     3 / Ardha Navasana    4/ Cakrasana

1 et 2 / Urdhva Prasarita Padasana (UPP) 3 / Ardha Navasana 4/ Cakrasana

5/ Stimuler Anahata Cakra : notre capacité d'acceptation

 

Anahata Cakra, c'est l'espace du coeur. Relié à nos poumons, à notre coeur, mais aussi à nos bras et nos mains, ce centre énergétique est celui de l'amour, de l'empathie, de l'acception de soi-même et des autres, du don de soi.

Un chakra bien équilibré correspond à une attitude positive, notre capacité à aller vers les autres et également à prendre des décisions.

 

Pratiquez Virasana, la posture du héros, celui qui regarde passer les événements de la vie et qui sait à tout moment quelle est la décision à prendre. Ressentez le héros dans la posture.

 

Les photos présentées ci-dessous vous proposent plusieurs niveaux de réalisation de la posture Supta Virasana. La posture finale nécessite en général un apprentissage progressif.

 

Portez bien attention à la manière de placer vos jambes : les genoux sont serrés, les pieds écartés de la largeur des fesses. Les chevilles sont légèrement tournées vers l'intérieur de manière à ce que les orteils soient tous dirigés vers l'arrière, les pieds parallèles, les orteils touchent tous le sol. Il est possible de placer un support sous les fesses pour la variante 1 de la posture.

Supta Virasana (la photo 1 illustre le positionnement des pieds dans la posture)   2/ Variante sur les mains    3/ Variante sur les coudes    4/ Posture complèteSupta Virasana (la photo 1 illustre le positionnement des pieds dans la posture)   2/ Variante sur les mains    3/ Variante sur les coudes    4/ Posture complèteSupta Virasana (la photo 1 illustre le positionnement des pieds dans la posture)   2/ Variante sur les mains    3/ Variante sur les coudes    4/ Posture complète
Supta Virasana (la photo 1 illustre le positionnement des pieds dans la posture)   2/ Variante sur les mains    3/ Variante sur les coudes    4/ Posture complète

Supta Virasana (la photo 1 illustre le positionnement des pieds dans la posture) 2/ Variante sur les mains 3/ Variante sur les coudes 4/ Posture complète

Pratiquez Adho Mukha Svanasana pour vous détendre et pour donner aux jambes et au dos la capacité de se régénérer après Virasana.

Adho Mukha Svanasana

Adho Mukha Svanasana

Anahatasana, la posture du "coeur heureux", nous fait ressentir intensément cette zone de notre corps. Attention à ne pas creuser les lombaires dans cette posture : le ventre reste bien maintenu le long de la colonne vertébrale.

Enchaînez avec Adho Mukha Svanasana à nouveau pour bien détendre le dos et la nuque.

1/ Anahatasana    2/ Adho Mukha Svanasana1/ Anahatasana    2/ Adho Mukha Svanasana

1/ Anahatasana 2/ Adho Mukha Svanasana

6/ Stimuler Vishuddha Cakra : notre capacité de communication

 

Vishuddha Cakra est situé au niveau de la gorge et de la nuque. Il est connecté notamment à nos cordes vocales, notre oesophage et aussi à notre thyroïde, qui régit la production hormonale assurant la vie de l'ensemble de nos organes.

Ustrasana est une très belle posture. La nuque est bien allongée, les trapèzes et les épaules sont absorbés vers le bas du dos. Les lombaires sont allongées, coccyx qui "pousse" vers l'avant. La gorge est alors étirée ou largement ouverte, nous permettant de ressentir intensément Vishuddha Cakra.

Ustrasana

Ustrasana

Enchaînez ensuite avec Servangasana, Halasana et Karnapidasana. Ressentez encore l'énergie de ces postures dans votre gorge. Ces postures sont notamment très bénéfiques en cas de difficulté au niveau de la thyroïde.

1/ Servangasana    2/ Halasana     3/ Karnapidasana1/ Servangasana    2/ Halasana     3/ Karnapidasana1/ Servangasana    2/ Halasana     3/ Karnapidasana

1/ Servangasana 2/ Halasana 3/ Karnapidasana

7/ Stimuler Ajna Cakra : notre capacité d'intuition

 

Ajna Cakra est situé sur le front, entre les 2 sourcils. C'est l'emplacement de notre "troisième oeil". Bien équilibré, ce centre énergétique nous offre lucidité et intuition.

 

Les 2 postures ci-dessous doivent être réalisées avec le front posé sur un support. Dans Janu Sirsasana, le front peut être posé sur la jambe mais dans la plupart des cas un support est nécessaire : une couverture pliée, un coussin, voire plusieurs coussins ou même une chaise. Posés sur votre jambe ou au-dessus de la jambe (chaise), ils vous permettent de déposer votre front et de relâcher et détendre complètement cet espace au niveau de la tête. Dans Balasana, vous pouvez également utiliser un support sous votre tête si celle-ci ne touche pas le sol.

 

 

1/ Janu Sirsana (avec support sous le front)    2/ Balasana (avec support sous le front si nécessaire)1/ Janu Sirsana (avec support sous le front)    2/ Balasana (avec support sous le front si nécessaire)

1/ Janu Sirsana (avec support sous le front) 2/ Balasana (avec support sous le front si nécessaire)

8/ Stimuler Sahasrara Cakra : notre capacité de clairvoyance

 

Sahasrara Cakra est situé au sommet de la tête. De même que nos pieds sont connectés à nos racines terrestres, notre tête est connectée à nos racines du ciel. Un chakra bien équilibré favorise nos compétences de clairvoyance, de connaissance, de spiritualité.

Commencez par réaliser Matsyendrasana. Respirez profondément : on se grandit à l'inspiration, on tourne et on ouvre à l'expiration. A chaque inspiration, ressentez le long de la colonne vertébrale l'ensemble des centres énergétiques que vous avez travaillés. Prenez conscience de Sahasrara au sommet, comme un accomplissement du voyage et de la séance.

Matsyendrasana

Matsyendrasana

Poursuivez par une posture sur la tête. Les photos 1 et 2 vous proposent 2 variantes. Choisissez-en une en fonction de votre niveau.

 

Terminez votre séance par une longue pratique de savasana, la relaxation (10 minutes environ).

1 et 2/ Sirsana dans 2 variantes      3/ Savasana la relaxation finale1 et 2/ Sirsana dans 2 variantes      3/ Savasana la relaxation finale
1 et 2/ Sirsana dans 2 variantes      3/ Savasana la relaxation finale

1 et 2/ Sirsana dans 2 variantes 3/ Savasana la relaxation finale

 

Je vous souhaite de belles pratiques ! OM

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

alexei 04/01/2020 08:46

Bonjour merci pour cet article de qualité sur la psychologie
Je suis devenue accro à ce site.
Pour ceux qui sont intéressés voici une astuce qui a aidé des personnes au quotidien

http://bit.ly/MaîtriseDesPouvoirsDeLesprit

Merci à vous, a plus tard pour des articles de qualité.

Alex

MaartenYoga 31/08/2018 15:12

Un excellent article pour découvrir le Yoga lorsque l'on est encore novice.
Merci pour le partage.

Julie Portanguen 02/09/2018 15:03

Merci Marteen OM

Julie Portanguen © 2015 -  Hébergé par Overblog